Parler anglais, yes we can !

Crédit : Getty

L’âge n’est pas une barrière pour apprendre une nouvelle langue, au contraire ! Plus méthodiques et plus assidus selon Babbel (un site qui initie à 14 langues), les seniors sont des élèves ultra-motivés. Il faut dire que potasser ses leçons d’anglais, d’italien ou de russe activerait la même zone dans le cerveau que de faire l’amour ou manger du chocolat ! Cette structure, appelée « striatum ventral », est le siège de la récompense. Apprendre une langue, un vrai petit plaisir ? Ça vaut le coup d’essayer !

Savoir parler une autre langue ouvre en effet de nouveaux horizons, permet de rester alerte, de faire fonctionner sa mémoire… D’ailleurs, 40 % des 55-70 ans et plus de 52% des plus de 70 ans déclarent se mettre à une langue étrangère pour rester alerte mentalement*. Et ils ont tout compris : des chercheurs ont effectivement montré que le déclin cognitif est alors retardé de cinq ans.

* Etude Ifop pour Babbel (2014)

2 sites pour s’initier ou se perfectionner en ligne
– Un site et une appli pour s’entraîner partout où l’on va : https://fr.babbel.com/. Vous avez 20 jours gratuits pour tester cette méthode qui permet l’apprentissage de nombreuses langues, que ce soit à l’écrit ou l’oral. Comptez 20 euros les trois mois d’abonnement.

– Un Mooc (comprenez une formation) gratuit de dix semaines (compter 4h par semaine de travail) pour améliorer son anglais, interagir avec les autres et découvrir une nouvelle culture. Attention, fin des inscriptions ce 13 novembre. Infos sur www.france-universite-numerique-mooc.fr

Sur le même thème