Quelles plantes privilégier quand on a un chat ?

iStock / Gettyimages

Vous avez fini par craquer et par adopter un chat ? Excellente idée ! Zen et câlin, votre nouveau petit compagnon va mettre de la douceur dans votre quotidien. Mais son arrivée nécessite aussi quelques aménagements. Peut-être avez-vous pensé aux questions pratiques et logistiques, par exemple comment le faire garder en votre absence. Mais avez-vous pensé à vos plantes ? Car si le chat est résolument carnivore, il lui arrive de grignoter un peu de verdure. Et si certaines plantes sont bénéfiques, d’autres sont toxiques ! La première chose à faire, pour éviter tout incident, c’est de lui proposer de l’herbe à chat. Il s’agit tout simplement de jeunes pousses d’avoines, idéales pour que votre boule de poil se purge en toute sécurité.

D’autres plantes sont très appréciées des chats. Ils ont par exemple un petit faible pour le papyrus. Si vous cultivez des plantes aromatiques, vous remarquerez vite que votre petit compagnon mâchouille volontiers le thym, la sauge ou la mélisse. Mais ses préférées sont les plantes qui lui font de l’effet. Vous voulez combler votre chat ? Offrez-lui un petit pot de germandrée ou de cataire, la fameuse « menthe des chats » : ces plantes ont un effet euphorisant qu’il va adorer ! Attention, tout de même, car il pourrait avoir tendance à en abuser. Il est très important que votre chat ait accès à des plantes, en particulier si vous vivez en appartement. Car il ne les grignote pas uniquement pour s’amuser : elles contribuent aussi à son transit.

Même si vous lui dédiez quelques pots, prudence : votre chat pourrait être attiré par vos autres plantes. Et certaines se révèlent toxiques, voire mortelles ! C’est notamment le cas du persil, de l’ail, de l’oignon ou des échalotes : lorsque vous cuisinez, tenez votre petit compagnon à l’écart, car il pourrait gravement s’intoxiquer. Certaines cultures ornementales sont aussi fascinantes que toxiques pour un chat. Parmi celles à bannir de la maison ou à tenir hors de sa portée : le poinsettia, le muguet, l’amaryllis, le yucca, le lys et le ficus.

Lire aussi

Fleurir son balcon : y a-t-il des règles à respecter ?

Sur le même thème