Quelle robe choisir après 50 ans ?

Madeleine / Molly Bracken

Avec l’arrivée des beaux jours, on a une envie folle envie de tenues légères. On a sélectionné quatre coupes incontournables pour assurer en toutes circonstances !

>> Voir notre sélection de robes pour l’été

La robe trois trous
Indémodable depuis les années Grace Kelly, on aime son chic intemporel. Selon les accessoires, elle devient décontractée ou ultra élégante. Grâce à sa ligne ultra sobre, on peut oser les couleurs vives et les imprimés forts. Son seul petit défaut, c’est son absence de manches. Du coup, on peut lui adjoindre un cardigan esprit sixties ou une étole pour les cérémonies.

La robe chemisier
C’est le modèle facile à vivre par excellence. Celui que l’on porte en journée sans réfléchir et que l’on glisse dans sa valise le temps d’une escapade. Si on a une taille fine, on peut la ceinturer, elle gagnera alors en féminité. Sinon, on la porte façon blouse d’artiste avec un joli collier. Côté chaussures, on la sophistique avec des sandales à talon ou on garde son esprit cool avec une paire de ballerines.

La robe cache-cœur
C’est la forme la plus sensuelle. Immortalisée par la créatrice Diane Von Furstenberg, cette coupe est devenue un grand classique qui fait mouche à tous les coups ! Elle a deux avantages. Le premier, c’est qu’elle masque les imperfections du ventre grâce à ses effets plissés au niveau de la taille. Le second, elle dessine un joli décolleté dont on décide de l’amplitude en épinglant une jolie broche.

La robe tunique
Ultra fluide, c’est la robe de l’été ! On privilégie les modèles imprimés très forts visuellement. Pratique, elle ne marque pas la taille grâce à sa coupe droite ou légèrement en trapèze. Attention à sa longueur, elle doit juste recouvrir les genoux pour gagner en modernité. On l’enfile sans réfléchir avec des sandales à talons ou plates et on mise sur un joli bracelet ou collier pour la personnaliser.

>> Voir notre sélection de robes pour l’été

Lire aussi Tendance mode, toutes fleuries !

Sur le même thème