Le massage tantrique pour réveiller le désir : ça marche ?

iStock / Gettyimages

Libido en berne ? Testez le massage tantrique : cette pratique millénaire réveille le désir et ouvre la voie à une sexualité apaisée…

Le tantrisme ne date pas d’hier : utilisée depuis (au moins) 7000 ans en Inde, cette discipline ancestrale puise ses racines dans l’hindouisme, le bouddhisme et le taoïsme.
Contrairement à ce qu’on pourrait croire, le massage tantrique n’est pas – à l’origine – une pratique sexuelle. Il s’agit plutôt de manipulations qui visent à harmoniser les énergies, à reconnecter l’esprit et le corps, et à supprimer les blocages… notamment sexuels ! Il est ainsi recommandé en cas de baisse de libido (fréquentes chez les femmes après la ménopause), de troubles de l’érection (lorsqu’ils sont ponctuels) ou encore de difficultés à atteindre l’orgasme. Grâce au massage tantrique, la sexualité s’apaise et redevient naturelle…
S’il peut être employé comme comme un « préliminaire spirituel », le massage tantrique relève toutefois davantage de la sensualité (puisqu’il réveille les sens et le désir) que de la sexualité (il ne s’agit pas de masturbation).

Le massage tantrique, en pratique
Lorsqu’il est réalisé par un(e) professionnel(le), il s’effectue le plus souvent sur un matelas posé au sol dans un cadre propice à la relaxation – les lumières, par exemple, sont tamisées. La personne massée est nue ; les mouvements du masseur sont très lents et, le plus souvent, il s’agit d’effleurements.
« Cela peut paraître paradoxal, reconnaît Jacques Ferber, auteur de L’Amant tantrique, (éd. Le Souffle d’Or). Pourtant, dans ce massage, moins on en fait, plus il a d’effets car on masse non seulement le corps physique mais aussi le corps « énergétique » (celui qui est stimulé par un acupuncteur par exemple). Et pour cela, il est important que les gestes soient subtils et que le contact des mains soit fait en conscience. »
Les mains passent sur toutes les parties du corps (y compris les organes génitaux qui sont massés comme n’importe quel autre organe). Le massage dure environ 1 heure 30 et peut se pratiquer en solo ou en couple. Le masseur peut parfois utiliser des huiles essentielles : le bois de santal et l’ylang-ylang sont, traditionnellement, des parfums aphrodisiaques…

Comment trouver un praticien ? Malheureusement, aucun diplôme « officiel » ne consacre la discipline. Toutefois, certaines formations sont reconnues dans le milieu et des annuaires recensent des praticiens de confiance (comme Tantra Intégral).

Tantrisme : 3 massages à essayer

  • Enduisez vos mains d’huile de massage et, à genoux à côté de la tête de votre partenaire (qui est couché sur le dos), faites lentement glisser vos mains le long de son buste, jusqu’à ses cuisses en croisant les mains au niveau de son sexe, avec un mouvement lent et doux. Ensuite, remontez en suivant la ligne des flancs, jusqu’aux épaules. Attention à ne pas accélérer le mouvement au niveau du pénis, qui doit être massé avec la même intention que le reste du corps !
  • À genoux entre les cuisses huilées de votre partenaire (qui est couché sur le dos, les jambes écartées), remontez lentement le long de ses jambes en effleurant son corps du bout des doigts. Dans la même position et pendant environ 30 secondes, posez une main sur le chakra du cœur (au milieu de la poitrine), et une autre sur le sexe (sans intention sexuelle !). Regardez votre partenaire dans les yeux.
  • Enduisez votre corps d’huile de massage et, assise à côté de votre partenaire couché sur le ventre, posez vos deux mains bien à plat sur ses omoplates. Faites glisser celles-ci jusqu’à ses fesses, lentement et en exerçant une pression significative. Faites une pause de quelques secondes et recommencez le mouvement avec vos avant-bras. Une deuxième pause, et recommencez cette fois avec tout votre corps – d’abord la poitrine, puis le ventre…

« L’important dans le massage tantrique, c’est la connexion : le masseur et le massé se regardent souvent dans les yeux, pour créer un lien profond où l’amour et la reconnaissance de l’autre se rencontrent. On parle souvent d’une « danse des âmes » pour décrire ce lien profond que le massage procure », explique Jacques Ferber.

Merci à Jacques Ferber, auteur de L’amant tantrique (éd. Le Souffle d’Or).

Lire aussi

Sexo : chéri, ce soir, on change de pièce

Sur le même thème