Huiles de beauté : un pschitt de glamour

Getty Images

Cette texture 100 % plaisir est idéale pour se bichonner de la tête aux pieds et offrir à sa peau et ses cheveux une multitude de bienfaits.

Dans les cheveux : des longueurs réhydratées
Ils sont secs, fragilisés par une coloration et ont été malmenés tout l’été ? Réparez-les en effectuant, une fois par semaine, un bain d’huile. Enduisez vos longueurs et pointes, et laissez poser pendant au moins une heure sous une serviette chaude ou une charlotte en plastique, voire toute la nuit si possible. Choisissez un produit dédié dont les ingrédients ont été sélectionnés pour leur capacité à pénétrer dans la fibre capillaire et à lui redonner de la souplesse. Si votre cuir chevelu est sec, n’hésitez pas à le masser également, pour qu’il gagne en confort. Cela évite aussi la desquamation. Le lendemain, rincez et passez au shampooing.
La bonne huile végétale : celle de coco, riche en acide laurique et en parfaite affinité avec les protéines du cheveu.

Pour les pieds : massage au top
L’huile est une excellente alliée pour les pieds car elle a un glissant parfait et se masse très facilement. Sa texture riche forme un film à la surface de la peau qui évite la perte en eau et donc la déshydratation. Versez quelques gouttes d’une référence spécial pieds au creux de la main et massez la peau du dessus, les orteils et les malléoles, avant de travailler les coussinets, les talons. Effectuez des pressions et des lissages à l’aide du pouce et de l’index afin de dénouer les tensions. Terminez en étirant les orteils.

La bonne huile végétale : celle d’amande douce, généreuse en acide linoléique et en vitamine E, idéale pour les petons assoiffés qu’elle nourrit grassement.

L’huile sur les rides : des traits lissés
Certaines huiles possèdent des vertus anti-âge. Elles repulpent et raffermissent la peau, et donc gomment les rides. Choisissez-en une gorgée d’antioxydants comme la vitamine E, afin de lutter contre les radicaux libres et massez-la par mouvements de lissage, chaque soir, avant de vous coucher. Évitez le contour des yeux, qui risque d’être un peu bouffi au réveil. En cas de grande sécheresse cutanée, vous pouvez en appliquer le matin, comme un sérum, sous votre crème de jour.
La bonne huile végétale : celle d’argan, source d’acides gras essentiels et de stérols, favorise la cohésion cellulaire et lutte contre le vieillissement cutané.

Sur le visage : élasticité et hydratation
Si votre peau tiraille, redonnez-lui de la souplesse avec une huile, à utiliser seule ou à mélanger à votre crème de jour. Dans le creux de la main, incorporez quelques gouttes de « gras » à une noix de votre soin habituel et appliquez l’ensemble sur tout le visage, en massant bien pour faire pénétrer la texture.

La bonne huile végétale : celle d’avocat, épatante pour les peaux sèches car elle nourrit et régénère la peau en un seul geste.

Sur le corps : coup d’éclat assuré
Championne pour habiller le corps d’un voile de lumière, l’huile donne aux jambes, aux bras et au décolleté un effet brillant. Préférez-les sèches, elles ne tachent pas les vêtements et permettent de s’habiller rapidement. Si vous souhaitez accentuer le fini satin, choisissez des compositions enrichies en particules nacrées qui mettent en valeur le hâle et font ressortir les zones bombées du corps.
La bonne huile végétale : celle de carotte, qui magnifie votre bronzage et apporte un voile d’éclat à toutes les carnations.

Effluves délicates
Les corps gras captent admirablement les odeurs. Pour laisser derrière vous un sillage subtil, vous pouvez utiliser une huile parfumée, à masser sur le corps. Plus envoûtant, les parfums en huile ! Il existe en effet des versions « grasses » de votre eau de toilette, à déposer sur les points de pulsation (poignets, intérieur des coudes et genoux, tempes, derrière les oreilles).

>> En images : notre shopping d’huiles beauté

Lire aussi Quelle huile végétale après 50 ans ?

Beauté : quelle huile végétale après 50 ans ?

Sur le même thème