Des jambes tout en beauté pour l’été

Istock/Getty Images

Parce qu’on s’apprête à les dévoiler dans nos tenues estivales, elles méritent une petite mise en beauté. Nos conseils.

On fait la peau lisse
Une fois par semaine, ayez le réflexe gommage. C’est indispensable pour affiner le grain de peau et ôter les cellules mortes. Prélevez une noix de produit et massez-le par mouvements circulaires, en insistant sur les genoux afin d’éliminer les callosités. Pour adoucir votre gommage et lui offrir des propriétés hydratantes, vous pouvez le mélanger à un peu d’huile végétale type argan ou amande douce. Effet garanti. Tous les jours, hydratez soigneusement les jambes avec des formules façon sorbet, légères et non collantes mais gorgées d’ingrédients ultra-hydratants comme l’acide hyaluronique. Une toute petite quantité suffit. Enfin, vous pouvez aussi tricher avec des soins hydratants, qui possèdent un effet embellisseur. Leur secret ? Des pigments soft focus, qui floutent les imperfections par effet d’optique, et du bêta-carotène, révélateur d’éclat.

On se laisse hâler
C’est toujours plus facile d’abandonner les collants lorsque l’on a des gambettes joliment dorées. Pour obtenir la coloration idéale, vous avez l’embarras du choix. Les compléments alimentaires assurent un « bronzage » naturel et uniforme. Avec eux, aucun problème de trace, ils font monter la couleur progressivement grâce à des ingrédients comme le cuivre, qui booste la pigmentation de la peau. Malins, les autobronzants sous la douche s’appliquent sur peau propre et mouillée. Il suffit de les masser avant de les rincer. Pas de risque de tacher les vêtements : l’application, simplissime, nécessite une minute chrono. Le hâle apparaît au fil des jours. Plus vous l’utilisez, plus la couleur est intense. Enfin, il existe aussi des concentrés à ajouter à votre lait corporel habituel, qui le transforment, comme par magie, en autobronzant. Deux à trois gouttes, trois fois par semaine, et les jambes affichent une belle teinte pain d’épices.

On arrête la gonflette
Si vous souffrez de jambes lourdes, signe d’un retour veineux insuffisant, il faut souffler le… froid et le froid ! Sous la douche, faites glisser un jet d’eau bien fraîche des chevilles vers les cuisses, pour un effet de vasoconstriction. Appliquez ensuite un gel à base de camphre et de menthol, afin d’atténuer les sensations de lourdeur. Pour un effet décongestionnant, préférez les formules enrichies en marron d’Inde ou petit houx. Massez-les toujours de bas en haut, dans le sens de la circulation sanguine, par mouvements légers. Pendant la journée, certains soins peuvent même s’appliquer par-dessus les collants sans tacher ni coller. Le soir, vous pouvez poser en cataplasme des gants humides préalablement placés au réfrigérateur pour estomper les signes de fatigue. Le coup de pouce en plus : l’endermothérapie. Une tête de Cellu M6 dédiée aux jambes permet d’activer les fonctions d’élimination et de désengorger les veines grâce à une stimulation mécanique associant aspirations et palper rouler. Prévoyez une à deux séances (30 € chacune) par semaine chez le kiné.

On triche avec éclat
Accrochez la lumière avec des huiles satinées ou pailletées qui parent la peau de reflets subtils. Si vous utilisez des formules constellées de particules dorées, insistez sur les zones bombées, comme l’arrête du tibia ou le galbe du mollet. Si vous préférez les laits aux huiles, rien de plus facile que de se concocter un soin sur mesure. Grattez un peu de fard à paupières or et mélangez-le à votre lait habituel pour lui donner de jolis reflets dorés. Vous préférez un effet collant invisible ? Misez sur des gels teintés spécial jambes, qui rehaussent la carnation et floutent les défauts à la manière d’une BB crème. Massez-les en les étirant jusqu’aux pieds pour éviter les démarcations. Ils s’éliminent sous la douche, tout simplement.

>> En images, notre sélection pour avoir de belles jambes en été

Lire aussi Les terres de soleil, mon atout bonne mine

Sur le même thème