Bien porter la petite robe noire

1.2.3., Madeleine, Boden

Incontournable de la garde-robe, elle peut, passé un certain âge, rendre l’allure morose. Guide tendance pour adopter ce classique avec élégance.

Se fier à sa silhouette
Il y a autant de petites robes noires que de morphologies. À chacune de trouver la sienne pour l’effet escompté : classique, festif… Vous avez un petit ventre, des fesses rebondies ou bien des hanches larges ? Privilégiez des coupes aériennes et des matières fluides. Sont bienvenues les robes droites, trapèzes, voire à taille Empire pour mettre l’accent sur le haut du corps. Au contraire, pour celles ayant des épaules larges, le décolleté en V ou arrondi affinera la silhouette. Enfin, une morphologie en 8 pourra tout se permettre (robe près du corps, taille marquée…)

Ne pas transiger sur la hauteur
L’ourlet idéal pour exploiter le potentiel chic de cette pièce s’arrête aux genoux : ainsi, on laisse apercevoir les jambes, chaussées d’une paire de talons qui élanceront la silhouette.

Favoriser la simplicité du modèle
La petite robe noire fait partie des basiques de l’armoire : elle peut par conséquent revendiquer une sobriété absolue, à condition d’être accessoirisée des bonnes pièces. Toutefois, si des envies d’extravagance subsistent, oui aux effets de transparence ou à la dentelle mais avec parcimonie. Un peu trop de transparence et on frôle le mauvais goût. De même, pas de robe noire totalement en dentelle passé 50 ans, ou gare au coup de vieux !

Tout miser sur les accessoires
Plus la robe est sobre, plus on peut s’amuser dans l’accessoirisation. On la rend chic avec un gros collier plastron, accompagné d’une paire de boucles d’oreilles. Attention toutefois, plus le collier est de taille importante, plus les boucles d’oreilles doivent se faire discrètes. Et inversement. Pour les fêtes, on se permet les bijoux brillants, précieux ou strass fantaisie. Un foulard coloré donnera, lui, du peps à l’allure. Bien vu également les pochettes extravagantes, colorées ou à paillettes. Côté chaussures, vive les escarpins de couleur ou tout en brillance, pour donner du piquant à la tenue. Et parce que la petite robe noire se porte aussi pour des festivités en journée, on troquera ses chaussures pailletées pour une paire de low boots.

Non au total-look
Le choix du collant est également crucial : opaque, il plombe la jambe et durcit l’allure. On opte plutôt pour un collant semi-transparent de couleur noire, ou des versions fantaisie en dentelle ou plumetis, véritables coup de frais pour la silhouette.

Merci à l’équipe de style de 1.2.3.

En images 20 accessoires de Noël pour briller de mille feux

Lire aussi Quelle tenue de soirée adopter après 50 ans ?

Quelle tenue de soirée adopter après 50 ans ?

Sur le même thème