Renault redéploie ses 4L

Crédit : Renault ReFour

Dans les années 60, 70 et 80, elle sillonnait les routes de France, éternelle rivale de la Citroën 2CV. Comme elle, elle avait le levier de vitesses à côté du volant et pouvait démarrer avec une manivelle. Ce fut une des voitures les plus populaires de France, produite pendant plus de trente ans, de 1961 à 1991. Ah, la 4L ! C’était la voiture de maman, du facteur, ou même celle des gendarmes, à l’époque où ils avaient un képi sur la tête, une moustache et roulaient les « R ». Elle avait une bonne tête, elle était bon marché et résistante. Et rappelle à ceux qui l’ont connue l’époque d’une France insouciante et prospère. Surfant sur la vague de la nostalgie, Renault lancera l’année prochaine la ReFour, largement inspirée du légendaire modèle d’antan. Après la nouvelle Coccinelle, la nouvelle Fiat 500 et la Citroën DS3, Renault recycle sa propre légende. Signe d’un manque d’idées novatrices ou de la mélancolie française qui ressasse sans cesse les Trente Glorieuses ? Peut-être un peu des deux. Quoi qu’il en soit, le souvenir de la bonne vieille 4L renaît dans les lignes de la ReFour. Mais le design laisse perplexe. On dirait un peu une voiture de Playmobil, non ? Quant au prix, on ne le connaît pas encore.

Lire aussi : Conduire sans les mains

Sur le même thème