Pif Gadget, treets, Abba… ils sont de retour !

Gamma-Rapho via Getty Images

Pif Gadget
4 octobre 1971. Deux ans et demi après son lancement par le Parti communiste, Pif Gadget crée l’événement avec le premier cadeau « vivant » de la presse française. Les boîtes contenant les pois sauteurs s’agitent et font du bruit chez les marchands de journaux, qui écoulent le numéro à plus d’un million d’exemplaires, un record. Dans les cours de récré, on se passionne pour ce mystère de la nature venu du Mexique. Ces « Pifitos » sont en fait des larves de papillons de nuit, Cydia deshaisiana, qui élisent domicile dans la coque d’un fruit. Il suffit de les chauffer dans le creux de la main pour que les larves s’éveillent et se mettent à sautiller. Les « Pifitos » reviendront dans le magazine à quatre reprises (la deuxième fois à sa renaissance, en 2005) et marqueront les esprits, tout comme le kazoo, sorte d’instrument de musique qui modifie la voix, ou la machine à faire des œufs carrés.

Les aventures du célèbre chien qui ont enchanté les enfants de 1969 à 1983 reviennent en kiosque à partir de septembre. Une résurrection rendue possible grâce à une campagne de financement participatif. Il ne reste plus qu’à savoir si les enfants d’aujourd’hui aimeront autant que leurs aînés.

Les Treets
Avant les M&M’s, il y avait les Treets, mais impossible de l’expliquer aux jeunes. Produites entre 1955 et 1986, les cacahuètes chocolatées devraient vite revenir dans les rayons, grâce au confiseur Lutti, qui s’apprête à relancer la marque en France et en Belgique.

Les cassettes audio
Devant l’explosion de la demande, l’entreprise américaine National Audio relance les cassettes à bande magnétique. En France aussi, on a repris la production, avec une augmentation de 35 % des ventes en un an. Après le boom du vinyle, revoilà la K7 audio.

Abba
Les reformations ne manquent pas et, cette fois, c’est au tour des lauréats de l’Eurovision 1974 d’annoncer leurs retrouvailles, après trente-cinq ans d’absence. Le groupe suédois prévoit de n’enregistrer que deux nouvelles chansons, mais si les fans insistent, ils pourraient s’incruster plus longtemps.

Lire aussi

Nostalgique moi, et alors ?

Sur le même thème