Fini la viande et le poisson : passez au vert chaque lundi !

iStock / Gettyimages

Consommer des végétaux plutôt que de s’alimenter avec des animaux nourris de végétaux permet, en plus d’être en meilleure santé, de sauvegarder les ressources de la planète et limiter l’impact environnemental. La production de viande est l’une des activités humaines qui a le plus de conséquences néfastes sur la planète (forte consommation d’eau, déforestation, émission de gaz à effet de serre, etc.). Quant à la pêche, trop de méthodes non durables sont utilisées (comme les chaluts de fonds), causant d’important dégâts sur l’environnement et faisant baisser drastiquement les ressources animales.

C’est pourquoi un collectif de 500 personnalités s’engage à diminuer sa consommation de protéines animales en évitant de manger de la viande ou du poisson un jour par semaine, baptisé le « lundi vert ». Et vous, consommez-vous moins de viandes et de poissons aujourd’hui ? Seriez-vous prêt à vous engager dans une journée 100 % végétale en privilégiant fruits, légumes, céréales mais aussi légumineuses (lentilles, pois chiches, soja…) ? Économiques, écologiques, longue conservation, les légumes secs signent le retour en grâce des protéines végétales dans nos menus. Et leurs bienfaits sur la santé ne sont plus à prouver. Pauvres en graisses saturées et en glucides simples (sucres rapides), elles apportent autant de protéines que les protéines animales. Résultat : elles ne font pas grossir et protègent des maladies cardiovasculaires.

Si vous souhaitez signer le manifeste, comme Juliette Binoche, Yann Arthus-Bertrand, Isabelle Adjani et 500 autres personnalités, vous pouvez vous inscrire sur www.lundi-vert.fr. Pas besoin d’être végétarien : vous vous engagez à entamer une détox de protéine animale chaque lundi à partir de la semaine prochaine. Vous participerez ainsi à une étude scientifique menée par une équipe de chercheurs du CNRS, de l’INRA et de plusieurs universités françaises, dont les résultats pourront être publiés sur la forme de données statistiques globales (mais anonymes). Objectif : 500 000 inscrits en 2019. Prête à jouer le jeu ?

Lire aussi

Avez-vous réduit votre consommation de viande ?

Sur le même thème