Installer un contrôle parental pour protéger ses petits-enfants

iStock/Getty Images

Les jeunes enfants sont exposés de plus en plus tôt aux nouvelles technologies, et doivent être protégés des contenus choquants qui pullulent sur la toile. Tout miser sur la surveillance humaine ? C’est oublier que nos charmants bambins ont toujours un coup d’avance sur leur famille à l’heure de faire des bêtises !

Pour contrer la malice des petits enfants, les fabricants de smartphones, tablettes et PC ont perfectionné leurs systèmes de contrôle parental. Sous Windows 10, par exemple, il existe le compte Microsoft Family, qui permet de gérer les accès des différents membres de la famille à l’ordinateur avec un compte administrateur. Parents et grands-parents peuvent ainsi créer un accès restreint pour les plus petits, avec un contrôle complet de leur activité : verrouillage de certains logiciels ou sites, limitation du temps d’écran quotidien, rapports sur les utilisations faites de l’ordinateur par chaque utilisateur : tout est mis en place pour garder un œil sur l’activité numérique des plus jeunes.

Pour le contrôle parental sur smartphone et tablette, Android a mis en place une solution de contrôle parental simple, accessible via le Google Playstore. Ouvrez-en simplement les options, cliquez sur « Contrôle parental » et définissez un code d’accès que vous garderez secret. Il vous permet de régler les différents accès au contenu du smartphone. Une fois cet accès protégé défini, vous pourrez paramétrer quels sites et applications les jeunes enfants pourront utiliser. Le même système existe sur iPhone et iPad via le menu « Réglages » du téléphone, dans la section « Général », puis « Restrictions ».

Vous souhaitez une solution accessible à distance et universelle ? Le logiciel Parents Dans les Parages (PDLP) permet d’effectuer le même type d’action pour tous les appareils numériques du foyer. Un bon moyen d’éviter d’exposer vos petits-enfants au contenu sensible traînant sur le Net, ou aux tentatives de piratage informatique !

Lire aussi

Achat en ligne : 10 conseils pour éviter les arnaques sur Internet

Sur le même thème