Attention à l’arnaque à l’ordinateur bloqué !

iStock / Gettyimages

« Votre ordinateur est bloqué. Ne l’éteignez surtout pas et contactez notre service informatique. N’ignorez pas cette alerte. Les données suivantes seront compromises si vous continuez : mots de passe, historique du navigateur, informations de la carte de crédit. » Voici un message qui pourrait s’afficher sur votre écran un jour, alors que vous êtes en train de consulter vos mails ou trier des photos de famille. Paniqués, trop d’utilisateurs contactent immédiatement le support technique via le numéro de téléphone fourni. Erreur ! Au bout du fil, le faux support technique vous demande de payer l’intervention d’un technicien pour récupérer l’usage de votre ordinateur. De nombreuses personnes sont déjà tombées dans le panneau. Ainsi, un lecteur nantais de Femme Actuelle Senior nous a révélé avoir été arnaqué de 200 euros. Soyez vigilant !

« Il s’agit en réalité d’une simple fenêtre intempestive. L’ordinateur n’est ni infecté ni bloqué, expliquait déjà à nos confrères de 60 Millions de consommateurs l’an dernier François-Xavier Masson, chef de l’Office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l’information et de la communication (OCLCTIC), au sein du ministère de l’Intérieur.

Il s’agit d’une sorte de virus, qui envoie ce message à plusieurs reprises si besoin. Si cette fenêtre s’ouvre, n’en tenez donc pas compte et redémarrez votre ordinateur sans crainte. Il vous faudra aussi vérifier que le programme malveillant n’est pas installé dans votre système. Pour cela, allez dans votre « panneau de configuration » puis « Ajouter / Supprimer un programme » ou encore « désinstaller un programme ». Si vous avez des difficultés, faites intervenir un technicien en informatique qualifié.

Lire aussi

Ordinateur : régler les petits bugs du quotidien

Sur le même thème

Yoga : attention, les yeux !

Améliorer sa souplesse, doper son niveau d’énergie, réduire le stress, renforcer son système immunitaire… Et on en passe. Les bienfaits du yoga sont nombreux. Une[...]