La frange, un vrai coup de jeune après 50 ans

Crédit : Getty

Ne cherchez plus, nous avons trouvé l’astuce rajeunissante universelle : la frange ! Sylver Boll, responsable de la formation Franck Provost, nous explique comment l’adopter.

Si on l’aime tant, c’est parce que la frange a un rôle très intéressant passé 50 ans. Quand la peau se distend et que le regard a tendance à tomber, elle entre en scène. Non contente de camoufler certaines rides (front, ride du lion, pattes d’oie…), elle restructure le regard, voire le lifte.

Les règles à respecter
On sait qu’à 50 ans et plus, rien ne vaut une coupe sophistiquée et structurée. Et… la frange apporte justement cela. En revanche, on ne veut rien de figé ou qui tire les traits, donc oubliez la coupe droite. Choisissez-la au ras des sourcils, en fonction de la forme de votre visage. Elle peut être pleine ou effilée, tout dépend de la qualité de vos cheveux. Enfin, on arrondit les côtés pour plus de douceur : plus ce sera droit, plus le résultat sera dur.
Bon à savoir : en cas de visage rond ou carré, préférez des mèches ou une frange légère. S’il est ovale ou rectangulaire, vous pouvez vous permettre une frange plus « marquée ».

L’alternative à essayer
Si la frange droite et arrondie ne vous convient pas, optez pour une fausse frange. Autrement dit, la mèche sur le côté ! Glamour et féminine, elle s’adapte à toutes les longueurs sans trop souligner les traits. Côté coiffure, elle est moins forte qu’une vraie frange mais permet tout de même de camoufler, d’adoucir et de donner une structure à la coupe.

Les styles à éviter
Attention, la frange n’est pas forcément raide ou wavy. Si vous avez les cheveux très frisés, gardez votre texture naturelle et ne vous obstinez surtout pas à obtenir une frange lisse ! Bannissez aussi les versions très courtes, trop osées et qui peuvent faire ressortir les petits défauts. Enfin, ne la plaquez jamais sur le front. L’idéal ? La bomber légèrement au brushing pour apporter du mouvement.

La colo à adapter
La frange n’est pas dissociée de la coloration, au contraire. Avec une frange ou une mèche, on évite les couleurs trop uniformes. Demandez à votre coloriste d’apporter un peu de nuances à travers quelques mèches. Par exemple, si vous êtes châtain, accentuez l’éclaircissement à ce niveau pour apporter de la lumière au visage.

Le rythme d’entretien
Taillez-la toutes les 3 ou 4 semaines. Si vous ne vous en occupez pas, la frange peut vite donner un air négligé !

>> En images Ces célébrités qui ont adopté la frange

Sur le même thème