Taxe d’habitation : par quoi sera-t-elle remplacée ?

Crédit : iStock-Getty images

Les élus locaux échafaudent déjà leur scénario pour combler le trou de 26 milliards d’euros que créera la fin de la fameuse taxe.

Alors qu’Emmanuel Macron a clairement laissé entendre que la taxe d’habitation était amenée à disparaître à horizon 2020, le Comité des finances locales (CFL) – organisme consultatif représentant les collectivités locales – s’empresse de souffler des idées au gouvernement pour trouver des moyens de la compenser.

Parallèlement à la mission nommée par l’exécutif pour réformer la fiscalité locale, les élus prévoient de rendre un rapport sur le sujet d’ici mai-juin au gouvernement. Selon leurs estimations, la disparition de la taxe d’habitation entraînera un manque à gagner de 26 milliards d’euros pour les communes. Voici les pistes privilégiées pour boucher le trou.

Jeu de bonneteau entre la taxe foncière et la CSG
Les élus locaux imaginent d’abord pouvoir trouver 16 milliards d’euros, en transférant la part départementale de la taxe foncière aux communes. « La taxe foncière demeurant le seul véritable impôt local identifié, ce transfert aurait du sens », explique Antoine Homé, rapporteur de la Commission des finances à l’Association des maires de France et membre de la CFL. Lire la suite sur Capital.fr, notre partenaire droit, argent, retraite.

Taxe d’habitation : serez-vous dispensé ?

Publié le dans Conso futée

Sur le même thème