La retraite complémentaire, comment ça marche ?

Getty images

Chaque salarié cotise, en complément de leur régime de base, auprès d’une caisse de retraite complémentaire. Cette adhésion permet de compléter les prestations exécutées en vertu du régime de base. Préparer sa retraite dès ce jour est inévitable. La retraite complémentaire offre, en outre, la possibilité de cumuler des points de retraite qui s’ajoutent à ceux du régime de base et qui viennent augmenter le montant de la pension de retraite de base. A l’heure fatidique du passage à la retraite, le retraité s’offre ainsi un complément de revenus non négligeable.

Les salariés du secteur privé cotisent de manière obligatoire à une retraite complémentaire auprès de l’Arrco (Association pour le régime de retraite complémentaire des salariés), les cadres quant à eux cotisent à l’Agirc (Association générale des institutions de retraite des cadres). Le montant des cotisations payées par les salariés pour leur retraite complémentaire varie en fonction de ces caisses, tout comme le prix d’achat et la valeur des points. Le nombre de points pour la retraite complémentaire est accordé en fonction du salaire perçu et du temps pendant lequel le salarié a cotisé. Pour une adhésion à la retraite complémentaire Arrco, l’employeur prélève 6 % du salaire brut versé au salarié dans la limite du plafond mensuel de la Sécurité sociale (3 218 euros pour 2016). Au-delà de ce plafond, le montant des cotisations prélevé sur le salaire est de 16 % dans la limite de trois fois le montant du plafond mensuel de la Sécurité sociale.

Les cotisations versées par les salariés par l’intermédiaire de leur employeur au titre du régime de retraite complémentaire permettent de donner droit à des points de retraite. Ces points de retraite ont pour effet d’augmenter le montant de la pension de retraite versée au salarié après la liquidation de sa retraite. L’Arrco et l’Agirc informent régulièrement ses adhérents du nombre de points cumulés, ce relevé de points est également disponible sur le site internet de la caisse de retraite.

Lire aussi Quel financement pour sa retraite ?

Sur le même thème