Retraite complémentaire : ces aides que vous financez sans en profiter

iStock / Gettyimages

Les caisses de retraite complémentaire disposent d’un arsenal d’aides financières pour les cotisants et les retraités. Pourtant peu de personnes les sollicitent.

Déménagement, emploi d’une aide à domicile, départ en vacances… autant d’actions qui pèsent sur votre budget. Pour vous aider à les financer, vous pensez parfois à contacter votre entreprise ou la Caisse d’allocations familiales (Caf). Mais savez-vous que votre caisse de retraite complémentaire peut également vous donner un coup de pouce ? D’après le rapport annuel de la Cour des comptes, publié mercredi 6 février, peu de personnes ont connaissance de ces dispositifs proposés par les institutions de retraite complémentaire comme AG2R La Mondiale, Malakoff-Médéric-Humanis ou encore Klésia, rassemblées au sein de la fédération Agirc-Arrco.

En 2017, près de 800.000 personnes ont sollicité ces aides soit près de 2,6 % de l’effectif total des cotisants et des retraités à l’Agirc-Arrco. Des chiffres faibles qui s’expliquent par une méconnaissance et un manque de lisibilité. Par exemple, pour la même aide, d’un organisme de retraite complémentaire à l’autre, les plafonds de ressources pour en bénéficier diffèrent. “Il importe, dès lors, que l’Agirc-Arrco mette en place un référentiel commun aux groupes, fixant un nombre limité d’aides et en contrôle l’application”, encourage la Cour des comptes.

Les Sages de la rue Cambon estiment aussi que le trop grand nombre de dispositifs défavorise leur utilisation. Initialement proposés aux retraités, depuis les années 2000 ils sont ouverts à l’ensemble des cotisants avec notamment des aides à… Lire la suite sur Capital.fr, notre partenaire, droit, santé, argent.

Lire aussi

Retraite complémentaire : pensez à corriger les erreurs !

Publié le dans Conso futée

Sur le même thème