Impôt : mode d’emploi pour défiscaliser avant la fin de l’année

iStock / Gettyimages

Malgré la mise en place du prélèvement à la source, des solutions demeurent pour réduire son montant d’impôt sur le revenu. FIP et FCPI, Sofica ou Girardin industriel : tour d’horizon des niches fiscales qu’il est encore possible de souscrire, et qui gardent tout leur intérêt pour 2019.

Effets de décalage de trésorerie mis à part, on l’aura compris, souscrire un placement défiscalisant restera toujours aussi efficace pour réduire son montant d’impôt sur le revenu. Y compris, même si cela peut paraître surprenant, en cette année blanche ! Car si l’impôt sur les revenus courants de 2018 sera annulé en 2019 par l’application d’un crédit d’Impôt modernisation du recouvrement (CIMR), cela n’empêchera pas le fisc de vous rétrocéder l’avantage fiscal auquel vous avez droit. Il vous signera alors tout simplement, à l’automne 2019, un gros chèque ! Ou, si vous aviez déclaré des revenus exceptionnels au titre de 2018, le bonus auquel vous avez droit effacera, totalement ou partiellement, le reliquat d’impôt à payer.

Seule limite : le montant de l’avantage concédé ne pourra pas dépasser l’impôt dont vous auriez normalement été redevable, c’est-à-dire le montant du CIMR obtenu. Convaincu ? Tour d’horizon des placements qu’il est possible de souscrire d’ici fin 2018, dont les offres se multiplient. En gardant à l’esprit la règle, elle aussi inchangée malgré le prélèvement à la source : ces niches entrent, sauf exception, dans le plafonnement global à… Lire la suite sur Capital.fr, notre partenaire, droit, santé, argent.

Lire aussi

Où placer son argent à 60 ans ?

Publié le dans Conso futée

Sur le même thème

Pacemaker, mode d’emploi

Il est proposé aux patients dont le cœur bat trop lentement ou trop irrégulièrement pour apporter assez de sang et d’oxygène au corps. Version standard[...]