Quelle est la meilleure date pour partir à la retraite ?

Zoé - L'un et L'autre

Des velléités de partir en retraite un 14 juillet ? Impossible : il faut toujours s’arrêter le premier jour d’un mois ! Ce qui laisse tout de même douze dates possibles, sauf exceptions. Certaines caisses, comme celles des médecins ou des experts comptables, obligent à choisir le premier jour d’un trimestre (premier janvier, premier avril…). En pratique, vous avez aussi intérêt à opter pour l’une de ces quatre dates : la dernière année, seuls les trimestres effectivement travaillés sont validés (alors que pour les années précédentes, c’est le montant des salaires soumis à cotisations qui détermine le nombre de trimestres validés).

Dernier critère ? « Pour les salariés – comme pour les artisans ou salariés agricoles –, l’année entamée au moment du départ à la retraite n’est pas incluse dans les vingt-cinq meilleures qui servent de base au calcul de la pension du régime de base. Si la dernière année est un bon millésime, mieux vaut donc s’arrêter le 1er janvier, voire le 1er avril suivant, pour valider un trimestre de plus et profiter d’une éventuelle surcote », conseille Valérie Batigne, de VB Expertise Retraite. Nous, on vote sans hésiter pour le 1er avril, à l’orée des beaux jours, pour prendre le large… sans déprimer !

Lire aussi La retraite surcomplémentaire, quésaco ?

La retraite surcomplémentaire, quésaco ?

Sur le même thème