Comment protéger sa maison de la chaleur ?

Istock/Getty Images

Quand les températures dépassent les 30 degrés, il faut veiller à garder son logement au frais. En ces temps de fortes chaleurs, on peut aussi appeler la plateforme téléphonique « Canicule info service » spécialement créée par le ministère de la Santé, au 0 800 06 66 66. La communication est gratuite depuis un poste fixe, et des conseillers vous répondent de 9h à 19h pour vous donner des astuces afin de lutter contre les fortes chaleurs.

Filtrer la lumière et la chaleur
La méthode la plus simple consiste à laisser les volets fermés ou entrebâillés pendant la journée. A l’intérieur, les stores vénitiens permettent de trouver le compromis idéal entre ombre et lumière. Le soir, à la nuit tombée, ouvrez en grand vos volets et fenêtres pour faire entrer de l’air frais. Ouvrez deux fenêtres opposées pour faire courant d’air. Vous pouvez aussi coller des films de protection solaire sur les vitres les plus exposées au soleil. Ces filtres rejettent 75 % de la chaleur du soleil et évitent d’utiliser l’air conditionné. Disponibles dans les magasins de bricolage à environ 20 € le m2.

De l’eau en abondance
Pour rafraîchir son intérieur efficacement, rien de mieux que l’eau sous toutes ses formes. Placez d’abord un drap humide devant les fenêtres et vaporisez-le d’eau dès qu’il a séché. Disposez des bassines d’eau. Elles provoqueront une évaporation rafraîchissante et vous pourrez y tremper vos pieds, à l’occasion, pour réguler votre température corporelle si vous avez vraiment trop chaud.

>> Lire aussi Canicule : boire oui, mais pas trop !

Éteignez tout !
Laisser la télévision ou l’ordinateur en veille consomme autant d’énergie que s’ils étaient allumés, ce qui génère de la chaleur. Éteignez tous les appareils dès que vous ne vous en servez pas, car toute lumière réchauffe l’atmosphère. En plein été, habituez-vous à vivre dans une semi-pénombre. En plus, c’est plutôt agréable en période de canicule.

Les plantes pour limiter la chaleur
En extérieur, plantez des plantes grimpantes qui courront sur votre façade. Une protection végétale (arbres, vigne, lierre ou chèvrefeuille) permet également de limiter les apports de chaleur. Même sur un balcon en ville, les plantes contribuent à rafraîchir l’air par évaporation. La verdure peut faire baisser la température des parois jusqu’à 7 degrés. En intérieur, des plantes vertes à larges feuilles (le palmier, le ficus ou le yucca) contribueront aussi à rafraîchir l’air tout en éliminant le dioxyde de carbone.

La ventilation
Le ventilateur va créer une sensation de fraîcheur si vous vous trouvez devant. Un ventilateur mécanique, même à petite vitesse, favorise l’évacuation de la transpiration et peut abaisser la température de près de 2°.  Pour que votre ventilateur soit encore plus efficace, placez dessus un chiffon humide. Autre alternative, le rafraîchisseur d’air. Il est généralement mobile et plus efficace qu’un ventilateur car, contrairement à celui-ci, il ne pas brasse l’air chaud mais le refroidit. Il est aussi moins cher et consomme beaucoup moins qu’une climatisation.

Lire aussi Alors, l’été s’ra chaud ?

Publié le dans Conso futée

Sur le même thème