Comment financer les obsèques d’un proche ?

iStock

Selon les régions et les opérateurs, le coût des funérailles varie de 2 500 à 7 500 euros (30% de moins pour une crémation).

Pour les financer, interrogez la mutuelle du défunt (certains contrats les couvrent, voire pratiquent le tiers payant auprès des pompes funèbres). Sinon, demandez à les prélever sur le compte bancaire du défunt (possible jusqu’à 5 000 euros, sachant que les livrets d’épargne peuvent être utilisés, mais pas l’assurance-vie ou les autres placements). Le prestataire funéraire peut même envoyer directement sa facture au service succession de la banque. Si la somme n’est pas disponible, les héritiers doivent financer les obsèques. Une fois réglé tout ou partie des frais d’obsèques, si la pension de retraite du mois du décès n’a pas encore été versée (elle est bloquée dès que la caisse prend connaissance du décès), vous pouvez demander à la Caisse de retraite – avec justificatifs – de vous rembourser directement sur le dernier mois dû, dans la limite de 2 286 euros.

Lire aussi

Décès d’un proche : les démarches à effectuer, pas à pas

Publié le dans Conso futée

Sur le même thème