Billets de train : le 3635 ne sera plus surtaxé !

© Istock/Getty Images

On a une bonne et une mauvaise nouvelle. On commence par la bonne : la SNCF a annoncé qu’elle ne surtaxerait plus le numéro de téléphone destiné à la réservation des billets. La mesure devrait prendre effet avant l’été. Appeler le 3635 coûtera désormais le prix d’un appel local – fini les 40 centimes par minute. Ceci afin de ne pas pénaliser ceux qui n’ont pas d’accès internet : «  Ça veut dire que quand vous êtes une personne âgée, quand vous êtes une personne qui a du mal à se déplacer à la gare ou quand le guichet n’est pas ouvert, vous faites le 3635 et tout simplement, on vous envoie votre billet par La Poste », s’est enthousiasmé le patron de la SNCF Guillaume Pépy.

Et la mauvaise nouvelle ? Les boutiques SNCF ferment les unes après les autres et le mouvement va se poursuivre « progressivement », selon Guillaume Pépy, même si la vente en gare sera maintenue… sauf, probablement, pour les petites gares en milieu rural : « Quand un guichet vend une dizaine ou une quinzaine de billets dans la journée, qui paye ? Le contribuable régional ».

Le dirigeant a toutefois assuré chercher des solutions pour pallier la fermeture des points de vente : les bureaux de tabac sont une piste, selon Guillaume Pépy qui rappelle par ailleurs que « la SNCF expérimente aussi la vente de billets dans des guichets mobiles présents sur les marchés et travaille avec La Poste pour diversifier ses canaux de distribution. Mon objectif, c’est qu’on puisse acheter des billets de TER partout en France. » Enfin, partout où il reste des lignes pour prendre le train

Publié le dans Conso futée

Sur le même thème