Peut-on aménager son temps de travail avant la retraite ?

Crédit : Getty images

En fin de carrière, de nombreux seniors ont le désir légitime de travailler moins, que ce soit pour profiter de leurs petits-enfants ou de leur conjoint, avoir du temps pour faire des voyages ou simplement pour moins ressentir la fatigue liée au travail. Malgré le fait que l’État français ait tendance actuellement à encourager le maintien des seniors dans l’emploi, notamment en repoussant l’âge de départ à la retraite, plusieurs solutions existent pour aménager son temps de travail avant de prendre sa retraite : le dispositif de retraite progressive (temps partiel), l’utilisation de son compte de pénibilité ou encore le rachat de trimestres.

Encore méconnu des Français, le dispositif de retraite progressive consiste pour un senior (âgé de 60 ans minimum et justifiant d’au moins 150 trimestres de cotisation d’assurance retraite) à poursuivre son travail à temps partiel (fixé entre 40 % et 80 % de la durée du travail en vigueur dans l’entreprise), tout en commençant à percevoir ses pensions de retraite. Le montant de ces pensions dépendra à la fois de la durée du temps partiel et des droits à la retraite déjà acquis.

Désormais effectif en France, le compte personnel de prévention de la pénibilité (C3P) permet aux personnes ayant des conditions de travail pénibles, de financer, à l’aide des points de pénibilité obtenus tout au long de leur carrière, un passage à temps partiel sans perte de salaire ou encore un départ en retraite anticipé en validant des trimestres de majoration de durée d’assurance vieillesse. Le travailleur intéressé par ces dispositifs doit faire la demande d’utilisation de ses points présents sur son C3P, qui est inclus dans le compte personnel d’activité (CPA).

Pour les seniors ne souhaitant plus travailler après l’âge légal de départ à la retraite malgré un niveau de cotisation requis pas encore atteint, le rachat de trimestre peut être également une solution pour partir plus tôt à la retraite.

Lire aussi Retraite : un nouvel outil pour y voir clair dans le rachat de trimestres

Sur le même thème