Abonnés Orange : attention à l’augmentation discrète des tarifs…

iStock/Getty Images

Le saviez-vous ? À partir du 1er octobre prochain, le forfait mensuel Zen d’Orange va augmenter de 2€. La raison : un quota de données mobiles (l’accès à Internet sur votre téléphone portable) revu à la hausse, passant de 2 à 10 Go mensuels. Comment savoir si vous êtes concerné ? Un courrier, intitulé « Votre forfait s’enrichit de 8 Go d’Internet mobile pour 2 euros de plus par mois », a été envoyé aux abonnés en question pour les informer de cette modification tarifaire.

Lisez-le bien : Orange y précise que vous avez la possibilité de refuser l’augmentation du prix de votre forfait en vous rendant sur votre espace client en ligne. Dans ce cas, le tarif reste le même, et vous gardez vos 2 Go initials de données mobiles. Si vous avez laissé passer l’augmentation (attention, silence = accord !), vous disposez de quatre mois après l’activation du nouveau prix pour résilier le contrat.

Alors, Orange nous fait-il un coup en douce ? L’UFC Que-Choisir révèle avoir déjà reçu plusieurs plaintes de clients mécontents. Or, si la pratique peut sembler limite, elle est en réalité tout à fait légale, dès lors que l’opérateur donne la possibilité au client de refuser l’augmentation et de résilier son contrat. D’ailleurs, Orange ne fait qu’emboîter le pas à ses concurrents : Free, SFR ou encore Bouygues Télécom ont déjà eu recours aux mêmes méthodes. Autrement dit : les opérateurs augmentent automatiquement le prix des forfaits de certains abonnés… tant que ces derniers n’expriment pas leur refus. Pas très diplomate.

À lire aussi :

Comment bloquer les numéros surtaxés ?

Publié le dans Conso futée

Sur le même thème