8 astuces naturelles pour se débarrasser des mouches dans la maison

iStock/Getty Images

S’il y a bien une chose insupportable l’été, c’est l’invasion des mouches dans la maison ! Sprays, diffuseurs, pièges en tout genre… vous avez tout essayé. Et si cette fois on zappait la case produits chimiques pour s’essayer aux solutions douces ? Voici nos astuces 100% naturelles et écolos pour venir à bout de ces petites bébêtes enquiquinantes.  

Les huiles essentielles
Certaines huiles essentielles ont une action insectifuge très efficace. C’est le cas notamment de la menthe poivrée, la citronnelle, la lavande, l’eucalyptus ou encore le géranium.

Pour les diffuser, vous pouvez soit verser quelques gouttes dans votre diffuseur, ou bien, si vous n’en avez pas, dans des tasses ou coupelles (à placer près d’une fenêtre). Vous pouvez également mélanger quelques gouttes d’huile essentielle avec de l’eau chaude et vaporiser dans la maison.

Attention, maniez toujours les huiles essentielles avec précaution, renseignez-vous avant utilisation et pensez à aérer les pièces de la maison après vaporisation/diffusion. 

Le basilic
Un classique ! Son parfum, pourtant si agréable pour nous, est un excellent répulsif naturel contre les mouches… qui détestent son odeur. En pot ou en bouquet sec, placez-le près des portes et des fenêtres C’est véritablement LA plante tout en un : insectifuge, anti-bactérienne, anti-virale et comestible, on l’adore ! 

Le géranium citronné ou odorant
Voilà une autre plante très efficace contre les mouches. Ces dernières sont fortement repoussées par son odeur prépondérante. Placez vos géraniums sur les rebords de vos fenêtres : en plus d’empêcher les insectes de rentrer, ils sont très esthétiques ! 

La menthe pouliot
Comme le géranium, l’odeur de la menthe pouliot repousse les mouches, mais aussi les puces, les moustiques et les fourmis. En revanche, les abeilles les adorent. Super pour favoriser la pollinisation, gravement menacée par l’activité humaine !

Attention si vous la consommez, elle est toxique à haute dose.

Le bicarbonate de soude
Mélangez une cuillère à soupe de bicarbonate de soude dans trois grandes tasses d’eau chaude. Vaporisez le mélange autour des fenêtres et des portes. Rapide à préparer et non odorant !

Les clous de girofle
Astuce de grand-mère bien connue pour éloigner les mouches, les clous de girofle sont redoutablement efficaces. Coupez un oignon, un citron ou une orange en deux et piquez des clous de girofle dans chaque moitié, du côté de la chair. Placez-les dans les endroits stratégiques de la maison, et renouvelez l’opération tous les trois jours.

Le vinaigre blanc
La forte odeur qui se dégage du vinaigre blanc repousse les mouches (contrairement à celle de son cousin, le vinaigre de cidre, qui les attire). Pulvérisez un mélange de vinaigre blanc et de quelques gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus à l’extérieur de votre maison, au niveau de vos portes et fenêtres. Vous pouvez aussi tout simplement disposer des coupelles remplies de vinaigre blanc dans la maison (hors de portée des enfants !).

L’ail
L’odeur de l’ail repousse la plupart des insectes. Pour bien utiliser ses pouvoirs répulsifs, réalisez une décoction d’ail et placez-la sur le rebord des fenêtres. Pour cela, hachez grossièrement 5 gousses d’ail ; déposez-les dans une casserole et ajoutez 2,5 litres d’eau ;

portez à ébullition et laissez mijoter pendant 20 minutes, à couvert ; laissez refroidir sans remuer pendant 1h ; filtrez ensuite la décoction avec un tamis pour enlever les résidus.

À lire aussi

5 vérités sur le moustique tigre

Publié le dans Conso futée

Sur le même thème