Sexe : ces positions qui font peur

© Istock/Getty Images

Stressant le sexe ? Nous qui pensions que les galipettes étaient le remède à tous nos maux… comment faire l’amour pourrait-il ne pas nous détendre ? Pas de panique, on vous explique. C’est l’idée de la nouveauté qui angoisse. Si vous vous en tenez à vos petites habitudes (pudiques que nous sommes, nous ne voulons pas savoir lesquelles), vous ne risquez pas d’avoir la boule (au ventre) au moment de passer à l’acte.

C’est en tout cas ce que révèle un sondage commandé par le site Superdrug Online Doctor auprès de 1 000 personnes en Europe et aux États-Unis : les nouveautés hot génèrent de l’inquiétude. 11 % des femmes européennes ne sont pas vraiment tranquilles à l’idée de tester de nouvelles positions acrobatiques, 21 % sont impressionnées par les sextoys et 55 % se crispent à l’idée de s’adonner au sadomasochisme ou à faire des cochonneries dans un lieu public. Dans le détail, c’est la position « 69 debout » qui fait le plus peur (surtout, on l’imagine, si on est la tête en bas) mais d’autres postures que la décence et l’indigence de notre vocabulaire nous interdisent de décrire ici déclenchent plus d’inquiétude que d’excitation.

A l’inverse la levrette, le missionnaire et l’Andromaque (madame est dessus) ont les préférences de ces femmes interrogées qui se disent, à près de 30 %, peu ou légèrement aventureuses au lit. En outre, passé un certain âge, le corps n’est plus en mesure de se livrer à toutes les acrobaties. Ce qui ne veut pas dire qu’il faille dire non à tout ce qui vous sort de la routine. Question, aussi de partenaires. Certains couples sont heureux avec leurs habitudes quand d’autres ne s’épanouissent que dans un changement permanent. Le mieux, c’est encore d’en parler.

Sur le même thème