Orgasme : les hommes aussi font semblant !

© Istock/Getty Images

Pendant vos ébats, votre homme fait preuve d’un enthousiasme particulièrement démonstratif, les voisins profitent de toutes les manifestations de sa joie et ses cris d’extase font tomber la photo de votre belle-mère accrochée de l’autre côté du mur ? Il fait peut-être partie des 27% d’hommes qui simulent. Eh oui, mesdames. Il n’y a pas que vous qui fassiez semblant quand le coït est triste. Les hommes aussi, même s’ils sont moins nombreux (les femmes sont 68% à avoir déjà prétendu monter au septième ciel alors qu’elles sombraient dans les abysses de l’ennui). C’est un sondage réalisé auprès de 2 000 personnes, 1 000 Américains et 1 000 Européens, qui le dit.

Si l’on entre dans les détails, on s’aperçoit que ce sont surtout les hommes bisexuels ou homosexuels qui font le plus souvent semblant. 34% des premiers et 48% pour les seconds ! Chez les hétéros, seuls 25% ont déjà menti sur la réalité d’un orgasme. Pas évident pour un mec, tout de même, pour des raisons que chacun comprendra. Seul la pose d’un préservatif peut éventuellement aider à cacher l’affreuse vérité.

De l’autre côté de l’Atlantique, hommes et femmes confondus, plus de la moitié de ceux qui ont participé à cette enquête ont déjà mimé la petite mort. En Europe, seuls 36% disent l’avoir fait. Il est vrai que les Américains sont polis et c’est peut-être ce qui explique ce plus taux élevé de simulateurs : « Mais non chérie ne t’inquiète pas, c’était vraiment super. Bon, on dort ? ».

Ces pratiques partent d’un bon sentiment, celui de ne pas peiner son partenaire. 31% se disent soucieux de prétendre que leurs rapports sexuels sont satisfaisants même s’ils ne ne sont pas tant que ça. Faire semblant ne met cependant pas les couples à l’abri des disputes : 21% se sont disputés après que l’atroce vérité a été révélée et 25% ont même rompu.

Le mieux, quand il y a un souci dans la sexualité du couple, c’est encore d’en parler.

Sur le même thème