Une orange par jour pour lutter contre la DMLA

iStock / Gettyimages

La DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge) est la cause la plus fréquente de malvoyance après 50 ans. En France, elle touche plus d’un quart des plus de 75 ans. L’affection atteint la macula, cette petite zone qui occupe 2 à 3 % de la rétine. Elle a une fonction capitale puisqu’elle transmet 90 % de l’information visuelle traitée par le cerveau et assure la perception des détails et des couleurs.

Si on ne peut pas la guérir, on pourrait la prévenir par la consommation d’aliments riches en flavonoïdes, comme l’orange. C’est ce que suggère une nouvelle étude*. Des chercheurs australiens ont suivi 2 000 personnes âgées de plus de 50 ans) pendant quinze ans. Ils ont montré que celles qui consommaient une orange par jour réduisaient leur risque de dégénérescence maculaire de plus de 60 % quinze ans après. Et des bénéfices sur la santé visuelle étaient constatés dès une orange par semaine même.

D’autres aliments sont riches en flavonoïdes, ces puissants antioxydants amis de nos yeux : le thé, les pommes ou encore le vin rouge. Mais l’orange matinale, avec son apport en énergie (grâce à la vitamine C qu’elle contient) et à ses fibres (à condition de la consommer entière, sans la presser) reste le must ! Un geste santé à adopter dès 50 ans pour préserver son capital jeunesse…

* publiée dans l’American Journal of clinical Nutrition.

Lire aussi

Ananas, litchi, mangue… les vertus nutritionnelles des fruits exotiques

Publié le dans Check-up

Sur le même thème