Test : êtes-vous à bout de souffle ?

Getty

Le test :
Enfilez une tenue confortable, vos baskets et échauffez-vous quelques minutes. Marchez à vitesse soutenue durant 6 minutes sur un chemin plat. Prévoyez un podomètre ou une appli special marche pour mesurer vos performances. Objectif : parcourir la plus grande distance possible.

Résultats :
Plus de 555 mètres : Excellent souffle ! Vous êtes en forme, ne relâchez pas vos efforts !
Entre 480 et 555 mètres : votre forme tient la route. Continuez à pratiquer une activité régulièrement.
Moins de 480 mètres : attention, vous manquez de souffle.

Passée la soixantaine, les capacités musculaires et respiratoires diminuent en raison de l’âge et du manque d’exercice. Bonne nouvelle : il n’y a pas d’âge pour se bouger et les effets sont immédiats. On peut améliorer sa condition physique et son souffle facilement, avec 3 à 5 séances de marche active par semaine par exemple. Une bonne méthode anti-âge.

Regardez droit devant
Le dos est bien droit, le buste gainé, les abdos serrés et les épaules relâchées. Relevé le menton légèrement, le regard loin devant. Les bras accompagnent le mouvement de la marche, en assurant l’équilibre du corps. Les balancements permettent d’augmenter la puissance et la vitesse de marche quand on décide d’intensifier l’effort. Côté souffle, on pense à expirer totalement pour bien vider les poumons avant l’inspiration suivante.

Marchez et parlez
La durée de l’exercice dépend de l’intensité de l’effort. Commencez en marchant 30 minutes à votre rythme, dans votre zone de confort – celle où vous pouvez encore parler sans être essoufflée.

Allez plus loin
Pour progresser, intensifiez de temps en temps l’effort en vous rapprochant de votre vitesse maximale (celle où vous ne pouvez plus parler) pendant un court laps de temps : 30 secondes pour démarrer, jusqu’à une minute ensuite. Ce « temps de soutien » est important pour développer les capacités respiratoires et musculaires. Objectif : marcher 30 minutes à un bon rythme, 5 fois par semaine.

Varier les plaisirs
La marche et la natation sont deux sports d’endurance complets, excellents pour la santé. Mais pensez à solliciter d’autres muscles en variant les exercices. En fin de marche, on monte et on descend un escalier par exemple. N’oubliez pas les étirements après la séance.

Test à réaliser en labsence de contre-indications médicales. Merci au Dr Roland Krzentowski, Président du centre médico-sportif “Mon stade”.

Lire aussi : Jamais trop de sport… et Du footing au sport de chambre, il n’y a qu’un pas

Publié le dans Check-up

Sur le même thème