Je cogite toute la nuit, comment canaliser mon stress ?

Getty Images

Vous souffrez sans doute d’insomnies psychologiques dont les causes sont variées : anticipation d’un événement important, stress, anxiété liée à la maladie, soucis familiaux, déprime…

Comment canaliser mon stress ?
Pratiquez le yoga, la relaxation ou le shiatsu en fin de journée, pour diminuer le niveau de tension physique et focaliser votre attention sur des idées moins anxiogènes. Encore mieux : la méditation. Non seulement elle a des impacts positifs pour retarder le vieillissement cérébral mais elle influe aussi sur les problèmes de sommeil en réduisant stress, anxiété et émotions négatives, d’après une récente étude menée sur des personnes de plus de 65 ans par une chercheuse de l’Inserm.

Vers quelles thérapies me tourner ?
En première intention, vers la thérapie cognitivo-comportementale (TCC) puisqu’elle a démontré son efficacité dans le traitement de ce type d’insomnie. Brève et interactive, elle identifie la cause psychologique des insomnies afin d’y répondre par des techniques cognitives (comme utiliser des pensées alternatives pour chasser les mauvaises pensées) et physiques (relaxation, respiration, imagerie mentale). L’hypnose aide également à lâcher prise en cas d’insomnie anxieuse.

Qui consulter si je ne m’en sors pas ?
Un psychologue vous aidera à maîtriser le stress, la dépression, le choc post-traumatique suite au décès du conjoint… qui perturbent vos nuits.

Merci au Dr Patrick Lemoine, psychiatre, docteur en neurosciences et spécialiste du sommeil, auteur de «Dormez ! Le programme complet pour en finir avec l’insomnie (éd. Hachette Bien-être).

À lire aussi 

Huile d’olive + sommeil : le combo gagnant contre la crise cardiaque

 

Publié le dans Check-up

Sur le même thème

Passer une IRM sans stress

Sacralisé pendant longtemps car il était difficile d’obtenir un rendez-vous, l’IRM est désormais un examen courant mais… impressionnant. Tout ce qu’il faut[...]