Produits ménagers = poumons en danger ?

iStock/Getty Images

Selon un rapport concernant la toxicité des nettoyants à long terme sur nos poumons, les hommes seraient moins sensibles que les femmes. Une bonne nouvelle pour la répartition des tâches ménagères à la maison !

Une enquête * menée par l’université de Bergen (Norvège) a dévoilé que l’usage de produits d’entretien, composés de particules chimiques, entraîne une diminution significative des capacités respiratoires, principalement chez les femmes qui font régulièrement le ménage chez elle et les techniciennes de surface. 6 235 volontaires ont été suivis pendant 20 ans, dans une vingtaine de centres hospitaliers, notamment via des questionnaires concernant leurs habitudes ménagères. Chez les femmes, le déclin de la fonction pulmonaire était accéléré et équivalait à fumer un paquet par jour pendant 20 ans. Les scientifiques constatent également que l’asthme prévalait chez les femmes qui faisaient le ménage chez elle (12,3%) et celles dont c’est le travail (13,7%) par rapport à celles qui ne sont jamais en contact avec ces produits (9,6%). En irritant les membranes muqueuses qui tapissent les voies respiratoires, les produits nettoyants engendrent donc des lésions et détériorent les poumons. En tout cas chez les femmes ! Pas question pour autant de tirer de conclusions hâtives, le panel était majoritairement composé de femmes.

L’étude appelle à la vigilance lors de l’utilisation de ces nettoyants. Deux solutions pour se protéger : porter un masque ou les fabriquer soi-même ! Par exemple, nettoyez efficacement votre robinetterie et vos vitres avec du vinaigre ou apportez de la fraîcheur à votre maison en utilisant du citron. En plus de préserver votre santé, ils sont écologiques et économiques !

* Publiée dans la revue scientifique American Journal of Respiratory and Critical Care Medicine

À lire aussi :

Fabriquer ses produits d’entretien soi-même, c’est facile !

Publié le dans Check-up

Sur le même thème