Prendre quelques kilos suffit déjà à affecter le cœur

Crédit : iStock-Getty images

On sait que le surpoids, souvent associé à de l’hypertension, augmente les risques de maladies cardio-vasculaires. Une nouvelle étude* de l’université du Texas (États-Unis) montre qu’une prise de poids, même minime, augmente déjà ce risque. Pour arriver à ces conclusions, les chercheurs ont analysé les données de plus de 1 200 adultes pendant sept ans, sans maladies cardiaques : mesures de l’évolution de leurs graisses et IRM du cœur. Leurs constatations : toutes fluctuations de la balance, dès 3 kilos pour une femme ou 4 kilos chez un homme (soit environ 5 % du poids) a un impact sur le muscle cardiaque, même si l’on est en bonne santé. Les scientifiques ont constaté un épaississement du ventricule gauche, qui peut conduire à une insuffisance cardiaque. Prendre du poids au fil du temps diminue aussi les capacités de pompage du muscle.

Maintenir un poids constant pourrait donc être une stratégie préventive importante en matière de maladies cardio-vasculaires, en particulier après 50 ans où la prise de poids, même minime, est courante notamment chez les femmes avec l’arrivée de la ménopause. A cet âge, il est plus que jamais important de surveiller son assiette et maintenir une activité physique régulière pour éviter les maladies chroniques comme le diabète ou l’hypertension. Certains régimes, comme Dash ou IG, peuvent d’ailleurs aider. Parlez-en à votre médecin.

* parue dans Journal of the American Heart Association.

Lire aussi Alimentation, sport, sommeil… 10 conseils pour protéger son cœur

Publié le dans Check-up

Sur le même thème