Pollution : combien de cigarettes fumez-vous sans le savoir ?

iStock/Getty Images

Avec le thermomètre qui ne cesse de grimper, il est tentant de quitter nos intérieurs pour profiter d’un rayon de soleil à la terrasse d’un café ou de se balader dans un parc pour prendre un « bon bol d’air » … ou pas ! Selon une étude américaine, la pollution atmosphérique est telle dans les centres-villes que se promener dans les rues équivaut à fumer une ou plusieurs cigarettes par jour.

C’est à la suite de recherches sur la pollution en août 2015, en Chine, que les deux principaux auteurs, Elizabeth et Richard A. Muller, ont eu l’idée de mettre en parallèle le nombre de morts liés au tabagisme avec le taux de particules fines (PM2,5) dans l’air. Une façon de sensibiliser le public à la pollution atmosphérique. « Nous avons été surpris par l’attention que nous avons obtenue lorsque nous avons mis en comparaison les effets néfastes pour la santé de la qualité de l’air et le fait de fumer du tabac.» Les chercheurs ont ainsi constaté qu’un jour particulièrement pollué à Beijing, (capitale chinoise) respirer dans la rue équivalait à fumer 1,5 cigarette par jour !

À la lecture de cette étude, Amaury Martiny et Marcelo Coelho, respectivement développeur et designer pour le web, ont décidé de sensibiliser la population en reprenant la formule établie pour créer une application, disponible sur iOS et Android. Avec le service de géolocalisation de notre smartphone et les données de stations évaluant la qualité de l’air à travers le monde, l’app Sh*t I Smoke, au logo plus qu’équivoque ( il mixe une crotte et une cigarette) , permet de faire un état des lieux sur le nombre de clopes fumées à notre insu.

Pour l’heure, l’Europe obtient une moyenne de 1,6 cigarette par jour, mais ce chiffre peut vite basculer à 6 voire 7 en cas de pic de pollution. Aujourd’hui, à Paris, on fume passivement 1,4 blonde, à Roubaix 5 et à Montpellier 7. Mais c’est au nord-est de la Chine à Shenyang que le compteur cumulait pas moins de 65 cigarettes par jour !

À lire aussi:

Pollution : aïe, ça fait mal !

Publié le dans Check-up

Sur le même thème