Pédaler pour ne pas tomber malade !

iStock/Getty Images

S’il est important de pratiquer une activité physique régulière pour entretenir son corps, une nouvelle étude britannique met en avant l’action anti-âge du vélo sur les seniors. Des chercheurs de l’université de Birmingham et du King’s College de Londres ont étudié le système immunitaire de 125 cyclistes volontaires, âgés de 55 à 79 ans. Ils ont ensuite comparé leurs résultats à ceux obtenus chez des seniors, âgés de 57 à 80 ans, en bonne santé, mais ne pratiquant pas de sport et sur un groupe de jeunes adultes (20-36 ans) également sédentaires. Les cyclistes devaient être capable de parcourir 100 km en moins de 6,5 heures pour les hommes et 60 km en 5,5 heures pour les femmes.

Les chercheurs ont conclu qu’en plus de préserver leur masse musculaire et de maintenir des niveaux stables de cholestérol, les cellules immunitaires (lymphocytes T) étaient plus nombreuses chez les seniors actifs. Les scientifiques ont été surpris de découvrir que le thymus (organe qui fabrique les cellules immunitaires) des cyclistes, est aussi performant que celui des jeunes. Normalement, avec l’âge, cet organe est censé rétrécir et affaiblir considérablement le système immunitaire des seniors. Ce qui laisse penser que la pratique intense du vélo donne un réel coup de jeune à notre organisme ! Reste à savoir si ces résultats sont valables quelque soit le sport.

À lire aussi :

Le vélo, un super anti-coup de pompe !

Publié le dans Check-up

Sur le même thème