Une poignée de noix par jour contre le cancer du côlon

Crédit : Getty

Efficace contre les maladies cardiovasculaires comme pour lutter contre le mauvais cholestérol, la noix aurait une nouvelle corde à son arc. Chez l’homme, le fruit à coque freinerait le développement des polypes adénomateux, des tumeurs qui peuvent être à l’origine du cancer colorectal. Ce cancer, particulièrement fréquent chez les plus de 50 ans, est responsable de plus de 17 000 décès chaque année en France.

Pour arriver à ces conclusions*, des chercheurs américains ont inclus une portion de noix à l’assiette quotidienne d’un groupe de souris et l’ont comparé à un groupe de congénères à l’alimentation non modifiée. Ils ont constaté que les petits rongeurs de sexe masculin avaient deux à trois fois moins développé de polypes que leurs homologues du groupe témoin. En analysant leurs excréments, les scientifiques ont montré que le fruit à coque agit en fait comme des probiotiques. En favorisant un bon équilibre de la flore intestinale, le développement des tumeurs était freiné.

La recommandation des chercheurs ne s’est pas fait attendre chez l’homme : inclure les noix à son alimentation quotidienne dès 50 ans à raison de 30 grammes par jour (soit une grosse poignée ou environ 10 cerneaux) permettrait de prévenir le cancer du côlon. On peut les déguster seules en en-cas, ou les inclure facilement à nos salades ou même les manger en dessert (le mariage noix – pomme est succulent, non ?!).

Grâce à leur richesse en fibres, en lipides polyinsaturés (elle sont donc énergétiques), mais aussi en oméga 3 et 6 et en magnésium, excellent pour une bonne santé cardiovasculaire, elles ont décidément tout bon !

* Parues dans Cancer Prevention Research.

Lire aussi Du café contre le cancer colorectal ?

Publié le dans Check-up

Sur le même thème