Méditer pour protéger son cerveau du déclin

iStock/Gettyimages

Méditer une heure par jour suffirait à retarder le déclin cognitif chez les seniors. C’est ce que révèle une nouvelle étude américaine menée par l’université de Miami et publiée dans The Journal of Cognitive Enhancement.

Pour arriver à cette conclusion, l’étude a suivi en 2011 des volontaires âgés d’environ 50 ans. Ces derniers ont participé à un stage de trois mois dans un centre de méditation et ont été encouragés à continuer régulièrement cette pratique.

Sept ans plus tard, les chercheurs ont constaté de meilleures capacités cognitives chez ceux qui continuaient à méditer chaque jour après le stage en comparaison avec ceux qui pratiquaient moins. Leur mémoire était en effet supérieure à la moyenne et ils avaient une plus grande concentration au quotidien.

Et ces bienfaits seraient observables même si l’on s’exerce plus brièvement, comme le souligne l’auteur principal de cette étude, Anthony Zanesco : « Il n’est pas nécessaire de pratiquer de manière intensive : quelques minutes par jour suffisent pour obtenir des résultats satisfaisants. »

De multiples études confirment les bénéfices de la méditation sur la santé. Sa pratique favoriserait un sommeil profond, réduirait les douleurs chroniques et une méditation soutenue augmenterait même de 10% la capacité respiratoire…

Autant de bonnes raisons de s’y mettre, sans plus tarder !

Lire aussi

Méditation : 5 trucs pour s’initier

Publié le dans Check-up

Sur le même thème