Maux de ventre chroniques : la sexualité trinque aussi

iStock / Gettyimages

On estime que 5 % des Français souffrent du syndrome d’intestin irritable. Si la colopathie est considérée comme une maladie bénigne, les maux de ventre qu’elle engendre sont particulièrement désagréables (ils s’accompagnent souvent de diarrhées ou de constipation) et altèrent la qualité de vie au quotidien… jusqu’au pied du lit. Une nouvelle enquête* montre en effet que ces troubles du transit altèrent significativement la vie sexuelle des malades. Le sujet est tabou et rarement étudié.

257 femmes et hommes souffrant de cette pathologie (la moitié d’entre eux étaient sévèrement atteints) ont été invités à renseigner un questionnaire médical pointu (15 à 19 questions) sur leur désir, l’excitation, la lubrification, etc. Leurs réponses ont permis d’obtenir un score tout ce qu’il y a de scientifique – baptisé FSFI (pour female sexual fonction index) et IIEF (international index of erectile function) – révélant le degré de dysfonction sexuelle. Les conjoints des malades aussi ont pu s’exprimer – ils sont largement concernés – via un « questionnaire d’évaluation du fardeau », comme l’expliquent nos confrères de Medscape.

Résultats : deux tiers des femmes et plus de la moitié des hommes présentent des troubles sexuels. Les conjoints sont aussi affectés (un sur deux) mais cette « charge » est jugée légère et pas si grave sur la stabilité du couple.

Pour le Pr Sabaté, qui a dirigé cette étude avec l’aide de l’association de patients souffrant du syndrome de l’intestin irritable (APSSII), il est important de sensibiliser malades et médecins sur ces conséquences intimes et d’en tenir compte pour mettre en place la prise en charge adéquate.

* présentée lors des Journées d’hépato-gastroentérologie et d’oncologie digestive.

Lire aussi

On ne fait plus l’amour, c’est grave ?

Publié le dans Check-up

Plus de :

Sur le même thème

Prenez votre ventre en main

Il est au centre de toutes nos préoccupations. Comme en témoignent le succès du documentaire produit par Arte, Le Ventre, notre deuxième cerveau, réalisé[...]