Matières fécales : et maintenant elles nous soignent !

Crédit : Getty

« Le caca, c’est sale »… Pourtant, saviez-vous qu’on s’en sert aujourd’hui comme d’un médicament ? Certains pays ont même déjà mis en place des banques pour récolter les selles de personnes en bonne santé (par exemple OpenBiome aux États-Unis). Dernier en date : les Pays-Bas, qui espèrent ainsi encourager les chercheurs à tester une technique – bien que peu ragoûtante – prometteuse.

Cette méthode répond au doux nom de transplantation fécale (non, ce n’est pas la dernière blague de Jean-Marie Bigard). Elle a été testée avec succès chez des patients atteints d’une infection violente, causant nausées et diarrhées sévères. La coupable : une bactérie, appelée Clostridium, qui résiste à tous les antibiotiques. L’idée est donc de rétablir le microbiote intestinal (vous savez, ce pays intérieur où vivent virus, champignons, bactéries…) des malades avec de « bonnes bactéries ». Quant à la méthode… elle est simple et efficace. Elle consiste à introduire dans l’estomac du malade les excréments d’un donneur sain, via une sonde naso-gastrique ou une coloscopie. Et les résultats sont là : d’après une étude américaine parue en 2015, la transplantation élimine totalement l’infection dans 90 % des cas. En France, quelques centaines de patients ont déjà reçu une greffe fécale dans le cadre d’essais cliniques. La pratique est encadrée par l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM), qui considère d’ailleurs le microbiote fécal comme un médicament (rapport de mars 2014).

Et les selles n’intéressent pas les chercheurs que dans le cadre d’infections à Clostridium. Ils étudient de près ce type de transplantation pour soigner des maladies intestinales chroniques – comme la maladie de Crohn – dont on sait qu’elles pourraient être la conséquence d’un déséquilibre du microbiote. Notre flore n’a pas encore livré tous ses secrets. D’ailleurs, ne dit-on pas que le ventre est notre deuxième cerveau ?

A lire dans Serengo n°4, actuellement en kiosque, notre dossier santé pour prendre son ventre en main.

Lire aussi Une bactérie amie du ventre !

Publié le dans Check-up

Sur le même thème