Maladie de Crohn : une nouvelle piste pour soulager les douleurs

iStock / Gettyimages

Cette inflammation de l’appareil digestif, qui provoque douleurs abdominales, diarrhées et fatigue intense, touche plus de 100 000 personnes en France. Son traitement repose principalement sur des changements nutritionnels et la prise de corticoïdes pour lutter contre l’inflammation. Nouveaux médicaments ou probiotiques, transplantation fécale… les pistes de recherche sont nombreuses actuellement pour trouver des solutions contre ce qu’on appelle les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI).

Dernière expérience en date : des chercheurs israéliens ont présenté lors de la récente réunion annuelle de United European Gastroenterology (à Vienne, Autriche) les résultats d’un essai prometteur de l’huile de cannabis sur les symptômes de cette maladie. Les scientifiques ont constitué deux groupes de malades : la moitié recevaient un traitement classique, l’autre des extraits de cannabis concentrés à 15 % en cannabidiol (le CBD, qui n’a aucun effet psychoactif) et à 4 % en tétrahydrocannabinol (le fameux THC) durant huit semaines. La sévérité de leurs symptômes a été relevée avant, pendant et après l’étude. Des examens par endoscopie ont aussi mesuré leur degré d’inflammation intestinale.

Résultat : si l’huile de cannabis n’a pas réduit l’inflammation de l’intestin des participants, les symptômes de la maladie de Crohn ont été diminués significativement dans le groupe ayant pris du cannabis et leur qualité de vie améliorée. Si l’expérience a été menée sur un petit groupe de patients, il faudra encore patienter pour espérer un médicament préventif (à base de cannabis ?) contre ces symptômes vraiment handicapants…

Lire aussi

6 choses à savoir sur le syndrome de l’intestin irritable

Publié le dans Check-up

Sur le même thème