Le souffle est aussi… dans l’assiette

Crédit : iStock

Manger des fibres aiderait à lutter contres les maladies pulmonaires, en particulier la broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO), qui touche particulièrement les fumeurs après 45 ans. C’est ce que révèle une étude* menée par des chercheurs américains sur un groupe de patients atteints par cette maladie chronique. Plus la consommation de fibres (fruits et légumes, céréales…) était importante, plus les fonctions pulmonaires des participants étaient bonnes. Les gros mangeurs de fibres avaient même deux fois moins d’obstruction des voies aériennes. Selon les auteurs, cela pourrait s’expliquer par leurs propriétés anti-inflammatoires. Ces substances pourraient donc constituer un moyen de prévention sûr et peu coûteux contre cette pathologie respiratoire qui touche plus de 3 millions de personnes en France et est responsable de 15 000 décès chaque année.

C’est donc le moment de remettre au menu les légumineuses (lentilles, pois chiches, flageolets), particulièrement indiquées. Elles sont si bonnes (pour la santé en tout cas…) que les Nations unies ont même désigné 2016 « année internationale des légumineuses », c’est dire !

* parue dans Annals of the American Thoracic Society

Êtes-vous à bout de souffle ? Faites le test pour le savoir

Publié le dans Check-up

Sur le même thème