Excès de sel : le rôle des fruits et légumes en question

iStock / Gettyimages

Après un apéro riche en charcuteries, vous vous donnez bonne conscience en préparant une soupe de légumes maison et une salade de fruits ? Contre l’hypertension, vous feriez mieux d’écourter votre apéro et d’éviter les excès de sel. On pensait en effet qu’une alimentation équilibrée, riche en fruits et légumes, pouvait contrer les effets néfastes du sel sur la pression artérielle. Erreur, affirme une nouvelle étude publiée dans la sérieuse revue Hypertension.

Des chercheurs ont mené une enquête auprès de près de 5 000 personnes (originaires des États-Unis, du Royaume-Uni, du Japon et de Chine), âgées de 40 à 59 ans. Ils ont relevé leur tension et réalisé des analyses d’urines pour évaluer leur niveau de sodium, de potassium (qui révèle une consommation élevée en légumes verts) et de nutriments connus pour baisser la tension artérielle (vitamine C, oméga 3…). Résultat : ceux qui consomment beaucoup de sel ont une tension plus élevée, quelle que soit la qualité de leur l’alimentation. Et même chez les patients qui avaient des apports en nutriments et en potassium importants – révélant un régime sain – donc.

Le sel est un facteur de risque d’hypertension, augmentant significativement le risque de maladies cardio-vasculaires. En France, on en consomme 8 g par jour contre les 5 g recommandés. Ce n’est pas une raison pour autant de vous passer de vos cinq fruits et légumes par jour.

Lire aussi

Mon régime anti-hypertension : moins de sodium, plus de potassium

Publié le dans Check-up

Sur le même thème