Fibromyalgie : une piste pour enfin soulager les douleurs ?

iStock / Gettyimages

La fibromyalgie est un syndrome douloureux chronique diffus d’origine neurologique. Les douleurs persistantes ressenties débutent dans le dos et le cou puis s’étendent à tout le corps. Elles sont inévitablement combinées à une fatigue extrême, un manque de sommeil, des troubles de l’attention… En France, on estime qu’elle toucherait 1,6 % de la population, majoritairement des femmes. La maladie est mal comprise, l’origine de ses troubles méconnus. La prise en charge des malades repose actuellement sur des traitements symptomatiques.

Une nouvelle recherche est porteuse d’espoir. Deux équipes de scientifiques, suédois et américains, viennent de mettre en évidence que la fibromyalgie serait liée à un état inflammatoire permanent du cerveau. Les chercheurs avaient déjà repéré ces protéines inflammatoires en analysant le liquide céphalo-rachidien des patients. Cette fois, ils ont confirmé leurs résultats grâce à une technique d’imagerie (IRM et TEP). En comparant avec un groupe témoin, ils ont montré que les cellules microgliales (des cellules immunitaires évoluant dans le système nerveux central) des patients atteints de fibromyalgie étaient suractivées dans plusieurs zones du cerveau.

Une nouvelle piste thérapeutique, visant à moduler l’activité de ces cellules, pourrait donc voir le jour dès que les scientifiques auront confirmé leur hypothèse avec une cohorte plus importante. Et contribuer, enfin, à sortir de l’ombre ce syndrome de ceux qui ont « tout le temps mal partout », trop souvent comparé à une maladie somatique.

Lire aussi

Diagnostic de la fibromyalgie : du nouveau !

Publié le dans Check-up

Sur le même thème