Dormez, vous ferez plus l’amour !

istock/getty images

Qui dort dîne. Et surtout qui dort jouit ! Ou tout du moins fait le nécessaire pour parvenir à l’orgasme. D’après une sexologue américaine relayée par le site The Conversation, il existe un lien entre le nombre d’heures passées dans les bras de Morphée et notre appétit sexuel. Et qu’on se le dise, pas question de s’imposer de courtes nuits pour prétendre faire davantage de galipettes sous la couette.

La spécialiste, le Dr Laurie Mintz, explique chiffres à l’appui que le manque d’heures de sommeil affecte directement la libido. Et que lorsqu’on revoit à la hausse le temps consacré au repos, la fréquence des relations sexuelles augmente de 14 % par heure gagnée (chez les personnes atteintes de troubles du sommeil). Une des explications avancées pointe le rôle des hormones. La fatigue augmente le taux de cortisol (l’hormone du stress), ce qui induit une baisse du niveau de testostérone qui, elle, joue un rôle dans le désir masculin et féminin.

D’autres travaux ont également établi que les femmes ayant suffisamment dormi présentent une meilleure lubrification vaginale. Et quand on sait que le temps de sommeil affecte aussi notre poids, nos facultés cognitives et notre humeur, on se dit qu’il faut repenser nos heures de coucher. Ce soir, après le film, les dents, pipi et au lit !

Lire aussi Libido en berne : les solutions douces

Libido en berne : les solutions douces

Publié le dans Check-up

Plus de :

Sur le même thème

Dormez-vous en apnée ?

Le syndrome d’apnées du sommeil (SAS) se caractérise par un arrêt complet de la respiration plusieurs fois dans la nuit, pendant lequel le dormeur est[...]