DMLA, glaucome… attention, ils augmentent le risque d’Alzheimer !

iStock / Gettyimages

C’est la première étude d’importance à s’intéresser au lien entre quatre pathologies oculaires classiques de la vieillesse (DMLA, glaucome, cataracte et rétinopathie diabétique) et la démence. Et les chercheurs de l’école de médecine de l’université de Washington (Etats-Unis) n’ont pas été déçus de leurs résultats.

Ils ont suivi pendant plus de vingt ans près de 3 900 personnes âgées et ont mis en évidence un risque accru de 50 % de développer la maladie d’Alzheimer chez celles qui avaient développé un glaucome, une rétinopathie diabétique ou une DMLA établie depuis plus de cinq ans (pas d’augmentation du risque pour les patients atteints plus récemment).

Aucun lien n’a en revanche été fait pour les patients touchés par la cataracte. Cette affection oculaire – fréquente après 65 ans et qui se soigne bien – ne présente en effet pas les caractéristiques dégénératives et d’altérations vasculaires des trois autres pathologies. Pour les chercheurs, DMLA, glaucome et rétinopathie diabétique pourraient en effet participer des mêmes voies neurodégénératives et agiraient comme des précurseurs de la maladie d’Alzheimer. Les recherches doivent se poursuivre pour mieux comprendre cette relation.

En attendant, les scientifiques veulent sensibiliser les médecins au problème afin qu’ils s’interrogent, en cas de détection de problèmes oculaires après 70 ans, au statut cognitif de leur patient…

* résultats publiés dans Alzheimer’s & Dementia

Lire aussi

Alzheimer : un examen des yeux pour dépister la maladie

Sur le même thème