Dire merci pour faire durer le plaisir

iStock

Les « je t’aime », les « mon chéri » et tous les autres mots d’amour ne suffisent pas forcément pour entretenir la flamme dans un couple. Il faut aussi savoir se dire merci. C’est ce que révèle une étude américaine publiée il y a quelques jours dans la revue Personal Relationships.

Les chercheurs ont questionné 468 personnes mariées sur leur confort financier, leur mode de communication en cas de crise et la manière dont ils expriment leur gratitude à leur conjoint. Il ressort que ce dernier critère est le plus important pour faire durer le mariage et réduire les risques de divorce. Rien que ça ! La « gratitude conjugale » englobe non seulement le fait de remercier l’autre quand il tente de nous faire plaisir – même s’il aurait mieux fait d’acheter des fleurs plutôt qu’un fer à repasser – mais aussi de le valoriser et de reconnaître ses efforts. Plus on y a recours, plus elle permettrait de contrebalancer les effets négatifs du stress de la vie à deux. « Ce qui distingue les mariages qui durent des autres, ce n’est pas la (moindre) fréquence de leurs disputes, mais le fait que les disputes n’empêchent pas les conjoints de faire preuve d’attention l’un envers l’autre au quotidien », explique Ted Futris, coauteur de l’étude. Si un simple merci peut avoir autant d’effets bénéfiques sur le long terme, on aurait tort de s’en priver, non ?

Publié le dans Check-up

Sur le même thème