Des légumineuses pour éviter les méfaits du stress ?

© Istock / Getty Images

Vous avez sûrement entendu parler des probiotiques, ces bactéries qui favorisent la digestion et le transit intestinal, et renforcent le système immunitaire. Mais vous ne connaissez peut-être pas les prébiotiques : il s’agit de fibres présentes dans certains aliments comme les asperges, les flocons d’avoine ou encore les légumineuses.

Eh bien, ces nutriments auraient eux aussi des bienfaits surprenants. Selon une étude américaine parue dans la revue Frontiers in Behavorial Neuroscience, ils permettraient notamment d’éviter qu’un stress important trouble trop longtemps le sommeil.

Les chercheurs de l’université du Colorado, à Boulder, ont soumis un groupe de rats à un régime riche en prébiotiques pendant plusieurs semaines. Ils leur ont ensuite fait vivre un événement traumatisant – qui correspondrait à un accident de voiture ou au décès d’un proche pour un être humain.

Résultat : chez les rongeurs nourris à ce type de fibres, le stress n’a pas perturbé leur microbiote intestinal (alors que c’est souvent le cas). Et, sans que l’on sache si cela a un lien de cause à effet, ils ont récupéré un repos nocturne de qualité plus vite que les rats n’ayant pas bénéficié de la même alimentation.

Alors, on se rue sur les lentilles, haricots et fèves ? Selon les auteurs de l’étude, il pourrait être utile d’inclure plus de prébiotiques dans nos assiettes pour mieux résister au stress. Même s’il faut encore vérifier qu’ils ont les mêmes bienfaits chez l’homme…

Lire aussi Sommeil perturbé ? Un questionnaire pour faire le point

Publié le dans Check-up

Sur le même thème