Des crises d’asthme à cause des… orages !

iStock / Gettyimages

Le lien peut paraître surprenant et pourtant… Des augmentations de crises d’asthme sont épisodiquement relevées suite à des orages, durant des périodes de forte émission de pollen. C’est ce qu’indique un article paru dans le dernier bulletin épidémiologique hebdomadaire de Santé Publique France, qui relate en exemple une expérience survenue au service de SOS Médecins à Nantes. Un soir de juin 2013, une augmentation brutale des appels pour crises d’asthme a été observée (un nombre multiplié par presque 6 par rapport aux jours précédents). Ce jour-là, un début de pollinisation du ray-grass (une graminée) a été relevé et un orage a éclaté le soir-même.

Le phénomène observé est lié à « un mécanisme d’éclatement des grains de pollens en particules polliniques, avec une diffusion intense et rapide provoquée par les rafales de vent » explique Santé Publique France. Ces grains de pollens devenant tout petits, ils pénètrent alors plus en profondeur dans notre arbre respiratoire, provoquant alors davantage de crises d’asthme, surtout si l’on a des antécédents de rhinite allergique.

Face à la multiplication des phénomènes électriques en France, on recommande de bien rester chez soi, fenêtres fermées, lorsqu’un orage éclate en période d’émission de pollens.

Lire aussi

Allergique au pollen : faites attention à votre assiette !

Publié le dans Check-up

Sur le même thème