Des brocolis contre l’oubli

© Istock/Getty images

Ce n’est pas un scoop, manger des légumes verts à feuille ou des brocolis c’est bon pour la santé. Mais c’est aussi bon pour le cerveau. La lutéine, un caroténoïde contenu dans ces aliments (mais aussi dans le jaune d’œuf) aide à préserver la rapidité de réflexion et la mémorisation des connaissances accumulées au cours d’une vie. En s’agrégeant sur les membranes du cerveau, elle protège les neurones de la dégénérescence précoce, comme tend à le montrer une étude publiée dans la revue américaine Frontiers in Aging Neuroscience.

Les chercheurs ont posé une série de problèmes à une centaine de personnes âgées de 65 à 75 ans, tout analysant les taux de lutéine contenus dans le sang de chacun d’entre eux. Parallèlement, une IRM cérébrale était réalisée chez les sujets.

Conclusion : les personnes présentant un taux de lutéine élevé dans le sang, mais aussi des concentrations importantes de cette substance au niveau du cerveau (signes d’une consommation ancienne et régulière) ont obtenu les meilleurs résultats aux tests. Chez ces sujets, la matière grise est plus épaisse dans le cortex para-hypocampique : on est en présence d’un vieillissement cérébral sain. Pour les chercheurs, c’est une confirmation « de l’efficacité de certains nutriments à ralentir le déclin cognitif lié à l’âge ». Vous saurez maintenant quoi répondre quand votre mari râlera en voyant arriver un plat de brocolis à table.

Publié le dans Check-up

Sur le même thème

Jouez contre l’oubli

Serez-vous aussi rapide qu’Ayumu ? Ce chimpanzé, pensionnaire de l’Institut de recherche sur les primates de l’université de Tokyo, est capable de mémoriser en[...]