La kétamine guérirait la dépression en quelques minutes

iStock/Getty Images

C’est une découverte qui pourrait bien révolutionner les traitements contre la dépression : la kétamine, un anesthésique utilisé pour endormir les animaux et détourné en drogue hallucinogène par les fêtards, permettrait de réduire rapidement et considérablement les symptômes dépressifs.

Des chercheurs de l’université de l’Illinois à Chicago (Etats-Unis) ont publié une étude* dans laquelle ils expliquent avoir administré de la kétamine par intraveineuse à des patients souffrant de dépression. Résultat : deux tiers d’entre eux ont ressenti un arrêt des symptômes dépressifs, et ce quelques minutes seulement après l’administration du traitement (contrairement aux antidépresseurs classiques qui mettent en général plusieurs semaines à faire effet). Autre fait notable : la rémission des symptômes a duré en moyenne une semaine.

Comment expliquer un tel phénomène ? Les antidépresseurs fréquemment prescrits comme le Prozac ou le Zoloft agissent sur la dépression en déplaçant des molécules appelées « protéines G » sur des « radeaux lipidiques » au niveau de la membrane cellulaire. Or avec la kétamine, les scientifiques ont observé que ces protéines G viennent se placer au bon endroit en seulement 15 minutes… et y restent plusieurs jours avant de se déplacer à nouveau.

L’administration de la kétamine reste à l’heure actuelle illicite pour l’homme mais elle constitue une base de travail prometteuse pour élaborer un nouveau traitement efficace contre la dépression, un fléau qui représente le 1er facteur de morbidité et d’incapacité dans le monde.

* étude publiée dans la revue spécialisée Molecular Psychiatry.

À lire aussi

Dépression : et si c’était la thyroïde ?

 

 

Publié le dans Check-up

Sur le même thème