De la chicorée contre Alzheimer ?

Crédit : iStock-Getty images

On connaissait déjà le pouvoir antioxydant de l’acide chicorique, un composé de la boisson emblématique du nord de la France (que l’on retrouve aussi dans la laitue). Mais ce substitut du café protègerait-il aussi notre cerveau des troubles neurodégénératifs ? C’est ce que suggère une étude chinoise*, réalisée sur la souris.

Ils ont montré qu’une supplémentation en acide chicorique diminue la production et l’agrégation de protéine amyloïde, caractéristiques des formes de démence (Alzheimer en tête), permettant ainsi de freiner le déclin cognitif. Leurs expériences ont montré que les souris qui ont reçu ce composé de la chicorée avaient des capacités d’apprentissage et de mémoire meilleures que les autres durant des tests en labyrinthe.

Avant de faire de la boisson la nouvelle alternative thérapeutique pour le traitement de ces maladies, les scientifiques doivent enquêter chez l’homme. Inutile donc de vous ruer au supermarché si vous n’êtes pas adepte du breuvage de nos grands-mères…

* publiée dans Faseb Journal

Lire aussi De la caféine pour booster la mémoire ?

Sur le même thème