Du curcuma pour booster la mémoire

iStock / Gettyimages

La curcumine, un polyphénol dérivé du curcuma déjà connu pour ses propriétés antioxydantes et anticancer, aurait aussi des vertus sur nos facultés cognitives. C’est la conclusion d’une étude menée par des chercheurs de l’université de Californie*. De précédentes expériences menées in vitro et sur des animaux laissaient penser que le curcuma pouvait avoir un effet dans la prévention de la maladie d’Alzheimer. Cette nouvelle étude, réalisée sur 40 patients âgées de 50 à 90 ans et qui avaient de légers troubles de la mémoire, va dans le même sens. Pendant un an et midi, la moitié du groupe a pris une dose de curcumine quotidiennement, l’autre un placebo.

Les scientifiques ont évalué les fonctions cognitives des participants tous les six mois et 30 volontaires ont passé une tomographie, un examen d’imagerie permettant de mesurer les niveaux de protéines amyloïdes et tau dans le cerveau, dont on sait que l’accumulation est liée à la démence. Résultat : les patients sous curcumine présentaient des améliorations significatives de leurs capacités d’attention et de mémoire, contrairement aux autres. Ils obtenaient de meilleures notes aux tests de mémoire et l’imagerie montraient moins d’amas d’amyloïdes et tau.

Par ailleurs, les chercheurs ont été surpris de constater que la prise de curcumine chaque jour avait aussi amélioré l’humeur des participants. Ils envisagent donc de mener une nouvelle étude à plus grande échelle pour confirmer les bienfaits du curcuma en prévention des troubles de la mémoire, dans laquelle ils inclueront des patients en dépression légère pour montrer si l’on observe aussi un effet antidépresseur. Le curcuma, épice miracle !

* publiée dans l’American Journal or Geriatric Psychiatry

6 bonnes raisons d’utiliser le curcuma à la maison

Publié le dans Check-up

Sur le même thème